FAQ solutions esthétiques

+ Suppression des tatouages

1). Est-ce que la peau garde des cicatrices après l’élimination au laser des tatouages ?

La méthode laser d’élimination des tatouages employée dans nos centres est sélective, c’est-à-dire qu’elle ne détruit que le colorant et n’a pas d’effet sur la peau et les tissus ambiants. Elle ne laisse donc ni brûlures, ni cicatrices, ni taches pigmentaires.

2). Peut-on supprimer les tatouages des yeux et des sourcils à l’aide du laser ?

La méthode de suppression des tatouages au laser, employée dans les centres laser médicaux « LINLINE », permet notamment d’éliminer le maquillage permanent des sourcils et des lèvres. Le tatouage des yeux est, malheureusement, impossible à éliminer. Ceci est vrai chez nous, comme ailleurs. Le problème est que la zone d’action touche directement la rétine et qu’il n’existe pas de laser, à l’heure actuelle, capable de traiter cette zone sans risque pour l’œil.

3). Combien de temps prend le traitement pour venir complètement à bout d’un tatouage ?

La durée d’un traitement complet pour la suppression d’un tatouage dépend de son ancienneté, des conditions de son application, du type de colorant, de l’emplacement et de la surface occupée. Pour une élimination totale, il faut compter au moins trois séances, espacées de 2 à 6 mois. La durée d’une séance est d’au moins 15 minutes, en fonction de la surface à traiter.

4). Les tatouages de quelle couleur s’éliminent sous l’effet du laser ?

Nos lasers éliminent parfaitement les tatouages noir et en couleurs.

5). Est-il possible d’éliminer totalement un tatouage en une seule séance ?

La suppression des tatouages au laser est un traitement qui comprend au minimum 3 séances, et souvent de 8 à 10 et parfois même beaucoup plus. Le nombre de séances dépend de la profondeur d’application, de la composition du colorant et de l’ancienneté du tatouage. Les séances doivent être espacées de 2 à 6 mois. Après une première séance, le tatouage d’éclaircit.

+ L'épilation laser

1). Épilation Elos ou épilation-QOOL – que choisir pour les peaux foncées ou bronzées ?

L’épilation Elos est un système d’épilation au cours duquel le follicule pileux est détruit sous l’effet simultané de l’énergie dégagée par la lumière pulsée à haute fréquence et du courant électrique. « ELOS » est une abréviation désignant l’énergie électro-optique, sur laquelle repose la méthode d’épilation Elos. « Électro » indique la présence d’un rayonnement à radiofréquence bipolaire ; « optique » désigne l’énergie de la lumière pulsée. Elos est donc la combinaison de deux types d’énergie. C’est en cela que l’épilation Elos se distingue des autres méthodes d’épilation, basées seulement sur l’énergie lumineuse (laser ou photo), ou bien seulement sur l’énergie radioélectrique. Comme beaucoup d’autres méthodes d’épilation, l’épilation Elos ne se pratique pas sur une peau très bronzée. Il faut éviter de bronzer 15 jours avant et 15 jours après la séance, car cela peut considérablement réduire son efficacité. De plus, traiter une peau bronzée comporte le risque de provoquer brûlures, taches pigmentaires et cicatrices. C’est pourquoi, si vous aimez rester bronzé, vous allez préférer le service épilation-QOOL qui est la première méthode au monde à pouvoir être utilisée non seulement sur des peaux bronzées, mais également sur des peaux naturellement foncées ou noires. Dès la fin de la séance, vous pourrez sans crainte aller bronzer au soleil ou sous UV.

2). Avec quel laser se pratique l’épilation-QOOL ?

Nous employons des lasers à solide de haute puissance développés par la société LINLINE Medical Systems. En fonction du type de peau et de poil, le médecin sélectionne l’un des trois types de laser : néodyme, alexandrite ou rubis. Ces lasers fonctionnent selon un régime spécial breveté qui génère des séquences d’impulsions de nanosecondes permettant de détruire le poil, sans chauffer ou endommager la peau de quelque manière.

3). Qu’inclut la zone du maillot ?

La zone du maillot intégral comprend la région du périnée et de l’aine, c’est-à-dire presque tout, à l’exception de la zone péri-anale. Faire la ligne du maillot signifie retirer les poils le long de la ligne du bikini.

4). Quelle préparation et quels soins sont requis pour la QOOL-épilation ?

Premièrement, il faut impérativement raser les poils de la zone qui va être traitée, de sorte que, le jour de la séance, la longueur des poils ne dépasse pas 1 à 2mm. Deuxièmement, la peau doit être bien sèche et propre. Le jour de la séance (voire plutôt la veille au soir), aucune crème hydratante, ou autre soin de la peau, ne doit avoir été appliquée sur la zone. En effet, nous ne savons pas quelles substances entrent dans la composition de vos crèmes, et autres produits de soins. L’application sur la peau d’une substance étrangère peut obstruer les pores, altérer la pénétration du rayon laser et provoquer de l’inconfort. Laissez votre peau au naturel et vous obtiendrez le meilleur effet de l’épilation laser. Aucune autre préparation n’est requise. Vous pouvez vaquer à vos occupations habituelles, bronzer au soleil ou sous UV dès le jour même de la séance. Aucun soin spécifique n’est nécessaire après la séance.

5). Quel est l’effet obtenu après une séance d’épilation ?

Comme vous le savez sans doute, la croissance du poil est cyclique : après une phase de croissance (phase anagène), suit une courte période de transition (phase catagène), puis une phase de repos (phase télogène), lorsque le poil a cessé sa croissance et tombe. Á la fin de la phase télogène, un nouveau poil commence à pousser dans le follicule. Les poils du visage ont une période télogène relativement courte, tandis qu’elle dure plus longtemps pour les poils des aisselles et du pubis. Nous pouvons agir sur le poil uniquement lorsqu’il est en phase de croissance active, car c’est à ce moment précis qu’il forme sa pigmentation et donc que la concentration de mélanine est la plus forte. C’est pourquoi, lors d’une première séance, nous pouvons éliminer tous les poils en phase active de croissance. Il faut garder en mémoire que l’épilation doit s’effectuer en plusieurs fois et son effet ne pourra être apprécié qu’après avoir suivi les différentes séances recommandées par le médecin. Quel intérêt aura l’élimination d’une partie des poils se trouvant en phase active de développement au moment du traitement ? En fonction de leur emplacement sur le corps, ils représentent à peine 10 à 30% de l’ensemble des poils à éliminer. Ensuite, lorsque les poils en phase de repos au moment de la première séance auront chuté, de nouveaux poils vont pousser et il faudra également les éliminer. Entre les phases de croissance des poils, la peau reste propre. Mais pour combien de temps ? Ceci dépend de l’emplacement des poils, puisque les phases se succèdent à allure différente suivant les zones du corps : en général, cela s’effectue sur une période de 1 à 3 mois et parfois sur six mois. Après une première séance, nous recommandons généralement de répéter l’opération une nouvelle fois peu de temps après (une semaine ou 15 jours). Pour quoi faire ? Le fait est que lors d’une première séance, quelques poils au hasard ont pu échapper au traitement, en particulier sur des zones larges, comme les jambes et le dos chez les hommes. Par ailleurs, le rayonnement laser permet de stimuler la croissance d’une partie des poils, qui, au moment du traitement n’avaient pas encore poussé et auxquels nous avons donné un petit de coup de pouce.

6). Sur quels poils peut-on effectuer la QOOL-épilation ?

La couleur des poils détermine le type de laser à utiliser, mais pour la méthode elle-même d’épilation QOOL-épilation, cela n’a pas d’importance. Seuls les poils gris ne pourront être traités.

7). Le prix de l’épilation indiqué sur le site concerne une séance ou un cycle de séances ?

Le prix indiqué concerne une séance d’épilation-QOOL.

8). L’épilation du maillot est-elle possible avec la méthode d’épilation-QOOL-épilation ?

Oui, bien entendu ! L’épilation laser de la zone du maillot est l’un des traitements les plus demandés dans les centres laser médicaux « ALFA». Des dizaines de milliers de patients en ont déjà bénéficié avec les mêmes appareils que ceux utilisés ici. Nous sommes convaincus que la QOOL-épilation est le meilleur choix pour l’épilation des parties intimes. C’est comme si elle avait été conçue spécialement pour les parties les plus délicates de la peau des femmes et des hommes. Le matin précédant la séance, ou la veille au soir, les poils doivent avoir été soigneusement rasés – ceci garantira l’absence de toute sensation douloureuse, même aux endroits les plus sensibles. Il est important également de garder la peau propre et sèche : éviter d’appliquer crèmes hydratantes ou autres produits de soins le jour de la séance et la veille. En effet, nous ne savons pas quelles substances entrent dans la composition des produits que vous utilisez. L’application sur la peau d’une substance étrangère peut obstruer les pores, altérer la pénétration du rayon laser et provoquer inconfort et irritation. Laissez votre peau au naturel et vous obtiendrez le meilleur effet de l’épilation laser.

9). La peau est-elle irritée après une QOOL-épilation?

Après une QOOL-épilation, la peau ne peut pas être irritée, puisque le traitement n’agit que sur le poil lui-même et son système reproductif, les tissus ambiants ne sont pas touchés et encore moins abîmés. Cette méthode exclut en outre la formation de poils incarnés.

10). Peut-on bronzer avant une épilation-QOOL ?

Oui, cela semble incroyable, mais vous pouvez bronzer dans une cabine à UV ou au soleil avant, comme après la séance ! En effet, la teinte de la peau et l’intensité du bronzage n’ont aucune importance pour l’épilation-QOOL. C’est même la première méthode d’épilation au monde qui peut être pratiquée sur une peau de phototype VI, c’est-à-dire une peau noire. Le bronzage est un obstacle pour la plupart des autres méthodes laser ou de photoépilation qui ne fonctionnent que sur la combinaison « peau blanche – poils foncés ».

11). Combien de séances sont-elles nécessaires pour se débarrasser définitivement des poils indésirables ?

L’épilation-QOOL nécessite au moins 6 séances, espacées de deux à trois semaines au début, puis en fonction de la croissance du poil. Le nombre de séances pouvant aller jusqu’à 12 en fonction des zones (et dans de très rares cas même dépasser ce nombre). C’est le médecin qui peut déterminer, au cours d’une consultation préalable, le nombre de séances requises en fonction des spécificités individuelles. Á l’issue du cycle de séances prescrites par le médecin, les poils ne repousseront plus pendant une longue période (15 ans d’après les connaissances actuelles).

12). La QOOL-épilation supprime-t-elle définitivement les poils ?

Les médecins travaillant dans les centres « ALFA » n’utilisent pas la méthode d’épilation au laser depuis suffisamment de temps (15 ans) pour affirmer avec certitude que la suppression des poils est définitive. D’ailleurs, les chercheurs n’ont jusqu’à présent pas réussi à prouver si, en principe, on pouvait parler d’épilation définitive ou pas. Par souci d’honnêteté vis-à-vis de nos clients, nous préférons parler d’un arrêt de la pousse des poils sur le long terme. L’effet de la QOOL-épilation va différer en termes de durée pour chaque sujet traité. En effet, chaque individu a ses spécificités et il n’y a pas un seul, mais plusieurs facteurs qui influencent la pousse des poils. Beaucoup de nos clients qui ont bénéficié du traitement ont la chance de pouvoir jouir d’une peau nette et lisse depuis plusieurs années. Si certains poils isolés peuvent apparaître périodiquement, ils peuvent être rapidement éliminés au cours de séances d’entretien. Pour en savoir plus consultez la section sur les recherches scientifiques.

+ Traitement des boutons d'acné

1). De quelle manière s’éliminent les taches « stagnantes » laissées par les boutons ?

Pour supprimer les taches « stagnantes », nous employons des traitements améliorant la circulation sanguine, tels que les peelings chimiques superficiels et mécaniques, le dépressomassage, la mésothérapie. Le traitement de l’acné au laser permet de prévenir l’apparition de taches cyanosées.

2). Peut-on commencer le traitement de l’acné durant le processus inflammatoire sur le visage ?

La présence de l’inflammation est justement indiquée pour le traitement de l’acné au laser. Lorsque l’inflammation disparait, un traitement cosmétologique est prescrit.

3). Est-il vrai que 3 ou 4 séances de laser débarrassent définitivement des problèmes de boutons ?

Le traitement de l’acné exige une approche complexe : outre le traitement des signes extérieurs, un traitement interne est prescrit, qui peut comprendre des analyses médicales à remettre pour diagnostic, la prise de médicaments, et un régime spécifique à suivre. L’approche complexe assure la guérison totale de l’acné. Le traitement au laser aide à lutter contre les signes extérieurs de la maladie, permet de supprimer l’inflammation, de réguler la production de sébum et prévient les complications telles que cicatrices ou taches cyanosées. Nous avons également des traitements cosmétologiques pour les peaux à problèmes.

4). Combien de séances sont-elles nécessaires pour le traitement de l’acné ?

Le traitement de l’acné au laser est un programme de 2 à 4 séances, à raison d’une séance par semaine. Parfois, un résultat visible peut être obtenu dès la première séance. Le programme de traitement dépend du niveau de gravité de la maladie et est déterminé par le médecin lors de la consultation préalable.

+ Élimination des varicosités

1). Quelles sont les restrictions à observer avant le traitement ?

Il n’y a aucune restriction à observer avant le traitement. Après le traitement, le médecin donnera des recommandations pour éviter l’apparition de nouvelles varicosités en « étoiles ».

2). Combien de séances sont-elles nécessaires pour l’élimination totale des varicosités en étoiles ?

Le traitement comprend un minimum de 3 séances, avec un intervalle de 3 semaines entre chaque. Le nombre de séances est déterminé par le médecin en fonction des spécificités individuelles, au cours d’une consultation préalable.

3). Peut-on effectuer une coagulation au laser pour traiter les varicosités « en étoiles » sur le visage durant la grossesse ?

Les traitements au laser, quels qu’ils soient, sont contre-indiqués principalement durant les périodes de grossesse et de lactation.

4). Peut-on faire subir à un enfant le traitement au laser pour éliminer les hémangiomes ?

La méthode de coagulation des vaisseaux sanguins au laser, pratiquée par les centres laser médicaux « LINLINE », permet de soigner hémangiomes et autres maladies vasculaires, même chez les plus jeunes patients.

+ Suppression des excroissances

1). Faut-il au préalable consulter un oncologue ?

Notre dermato-cosmétologue pourra vous orienter vers une consultation chez l’oncologue, dans le cas où il a quelque doute sur le caractère de la néoformation. Habituellement, la suppression des néoformations se fait à l’issue de la consultation préliminaire.

+ Peeling laser

1). Combien de séances de peeling laser faut-il suivre ?

Le peeling laser peut s’effectuer en une séance ou bien au cours d’un programme de plusieurs séances en fonction de l’état de la peau. Si plusieurs séances sont recommandées, elles doivent être espacées d’un mois environ. Le médecin établit, lors de la consultation, le nombre de séances et la profondeur du traitement.

2). Faut-il suivre un traitement préparatoire avant la séance de peeling ?

Le traitement à suivre avant un peeling est déterminé par le médecin au cas par cas, en fonction de l’état de la peau. Il peut inclure un nettoyage mécanique, une mésothérapie, ou tout autre soin qui permettra d’assurer le confort du rétablissement.

3). Combien de temps après une varicelle peut-on venir pour soigner ses cicatrices ?

Habituellement, une séance de peeling laser peut être effectuée après une varicelle, dès la fin de la période de cicatrisation.

4). Peut-on effectuer une séance de peeling laser en été ?

La séance de peeling laser n’est pas recommandée en été, car le risque d’hyperpigmentation est important. Les séances se déroulent habituellement lorsque l’intensité de l’activité solaire décroît.

5). Peut-on faire un peeling pour éliminer les cicatrices d’acné, si des éruptions acnéiques surgissent encore parfois ?

Il n’est pas souhaitable d’effectuer une séance de peeling au laser en présence d’éléments inflammatoires sur le visage. Lors de la consultation préalable, le dermato-cosmétologue pourra indiquer un traitement préparatoire afin de supprimer l’inflammation.

+ Élimination des taches pigmentaires

1). Combien faut-il effectuer de séances pour supprimer les taches pigmentaires ?

Le traitement de la pigmentation s’effectue en trois séances, à trois semaines d’intervalle. Durant toute la période de traitement, le bronzage est déconseillé.

2). Quels traitements peut-on suivre pour supprimer les taches de rousseur ?

Nous supprimons les lentigos solaires (taches brunes) à l’aide du laser. L’action du laser détruit les granules de mélanine en excès dans la peau sans endommager les tissus ambiants. Le traitement comprend en moyenne trois séances à intervalle de trois semaines. Lors de la consultation, le médecin définit le nombre de séances nécessaires au patient.

+ Elimination des cicatrices post-acné

1). Quel traitement aide à se débarrasser des cicatrices d’acné ?

Le peeling au laser qui permet de lisser la surface de la peau aidera le plus efficacement à éliminer les séquelles d’acné.

+ Cicatrices

1). Est-il possible de se débarrasser des cicatrices d’acné en une séance de lissage au laser ?

Tout va dépendre de la profondeur et de la taille des cicatrices. Le peeling laser peut s’effectuer en une séance ou au cours d’un programme de séances, en fonction de l’état de la peau. Lors de la consultation, le médecin détermine la profondeur d’application du traitement, le nombre de séances et le résultat possible.

2). Quand vaut-il mieux procéder à l’élimination d’une cicatrice ?

Il est souhaitable de consulter le dermato-cosmétologue tout de suite après l’enlèvement des sutures.

3). Comment se débarrasser des cicatrices profondes laissées par l’acné ?

Le peeling laser aide à éliminer les cicatrices d’acné. Le rayon laser vaporise les couches superficielles de la peau qui se régénère et se renouvelle entièrement. Si les cicatrices sont très profondes, il faudra quelques séances pour un résultat optimal. La séance ne présente aucun danger. Lors d’une consultation préliminaire, le médecin évalue la nécessité et le nombre des séances et prédit le résultat qui sera obtenu. En outre, le complexe laser MULTILINE assure un contrôle strict de la profondeur de pénétration du rayonnement, ce qui exclut tout risque d’apparition de brûlure, de cicatrice ou de tache pigmentaire.

+ Vergetures

1). Quelles vergetures s’éliminent le mieux : les « jeunes » ou les « vieilles » ?

Il faut mieux commencer le traitement des vergetures tant que le tissu cicatriciel ne s’est pas totalement formé, lorsqu’elles ont encore une teinte rougeâtre. Dans ce cas, des traitements thérapeutiques, tels que massage et mésothérapie pourront en venir à bout et le traitement sera plus rapide.

2). Quels traitements contre les vergetures proposez-vous ?

Les centres laser médicaux « LINLINE » utilisent pour le traitement des vergetures différentes méthodes : laser (rajeunissement RecoSMA™, lissage) et cosmétologiques (dépressomassage, mésothérapie, peeling mécanique aux herbes), coordonnées selon un programme de traitement. Le médecin détermine le programme de traitement à suivre et sa durée au cours d’une consultation préalable.

+ Rajeunissement au laser RecoSMA

1). En quoi se distingue le RecoSMA™ de la thermolyse fractionnée ?

Le RecoSMA™ et la thermolyse fractionnée ont en effet un objectif commun : lutter contre les modifications liées à l’âge – resserrer la peau, lisser les rides, réduire les pores. Stimulant la formation de nouveau collagène, ces méthodes assurent un effet lifting. Mais leurs différences sont importantes. Le RecoSMA™ tout comme la thermolyse fractionnée sont des techniques au laser. Elles consistent à créer des micro-spots dans la peau, sans l’endommager, afin de provoquer une réaction de régénération. Les microlésions créées sous l’impulsion du laser lancent le processus de reconstruction intensive de la structure de la peau sur toute la surface traitée. En cela, les deux méthodes sont similaires. Leur différence se trouve dans le diamètre des microfaisceaux qui agissent sur la peau. L’effet du lifting dépend en grande partie de la profondeur de rayonnement, du diamètre et de la quantité de points touchés en une impulsion. La particularité du laser médical Multiline™, utilisé pour le RecoSMA™ est l’application d’un système de micro-thermolyse permettant de répartir l’énergie du rayon laser sur des microfaisceaux d’un diamètre inférieur à 50 nanomètres, c’est-à-dire plus mince qu’un cheveu. Il en résulte un nombre de points par impulsion au centimètre carré de l’ordre de 10 000. L’appareil au moyen duquel s’effectue la thermolyse fractionnée permet de réduire le diamètre des rayons à 150-250 nanomètres et d’obtenir environ mille points par centimètre carré. Avec un diamètre d’action des faisceaux de quelques dizaines de nanomètres seulement, la peau reste visiblement non altérée. Un autre avantage du RecoSMA™ est l’absence de surchauffe des tissus traités, ce qui rend la procédure de RecoSMA™ indolore en comparaison de la thermolyse fractionnée traditionnelle.

2). Le RecoSMA™ aide-t-il à se débarrasser des rides d’expression ?

Le RecoSMA™ n’a pas pour objectif d’éliminer les rides : c’est votre organisme qui s’en chargera tout seul, après que le RecoSMA™ l’ait aidé à « se réveiller ». La technologie de RecoSMA™ a pour vocation de stimuler la peau par un faisceau de lumière dirigée. Le résultat est une augmentation de la production de collagène, substance responsable de l’élasticité de notre peau. Ainsi, sans la moindre opération, la peau se déride, « rajeunit », comblant les rides de collagène. Les rides d’expression sont formées par le travail actif des muscles du visage qui peuvent être détendus par des injections de Toxine botulique et de Dysport. Le RecoSMA™ et les méthodes d’injections peuvent se compléter efficacement.

3). Combien de temps après un lifting SMAS faut-il attendre pour effectuer le rajeunissement SMA™ ?

Il est possible d’effectuer le RecoSMA™ un à deux mois après le lifting SMAS.

4). Est-ce que le RecoSMA™ est adapté pour les paupières supérieures ?

Le traitement au laser RecoSMA™ peut notamment s’effectuer sur la zone du contour de l’œil (hormis la paupière mobile), ce qui permet de resserrer la peau à cet endroit. Lors de la consultation, le médecin lasériste saura déterminer si le traitement est indiqué à votre cas personnel et s’il peut être appliqué à cette fin, en fonction de l’état de la peau.

5). Est-ce que le RecoSMA™ a un effet lifting ?

C’est justement le RecoSMA™ qui permet de retendre la peau. Le traitement donne un effet lifting prononcé et lisse même les rides profondes, comme les plis nasogéniens.

6). Peut-on effectuer un RecoSMA™ au printemps et en été ?

Le traitement peut s’effectuer toute l’année, sans avoir besoin de tenir compte de l’activité solaire.

7). En quoi se distingue le RecoSMA du thermo-lifting ?

Le thermo-lifting et le RecoSMA™ sont deux méthodes radicalement différentes par leur principe d’action. Le thermo-lifting repose sur l’action d’ondes de radiofréquence provoquant la coagulation des protéines. La peau est raffermie temporairement mais les effets du traitement peuvent être imprévisibles par la suite. Le RecoSMA™ repose sur l’action du laser qui crée une multitude de micro-spots (de taille inférieure à une cellule humaine, ils sont environ 10 000 au centimètre carré) dans la peau, pour lancer un processus de régénération rapide des tissus. Le résultat est un effet saisissant de rajeunissement qui dure pour plusieurs années. Le plus remarquable est que la séance de RecoSMA™ est absolument indolore et la période de rétablissement n’est que de 2 à 3 jours.

8). Des vergetures… Connaissez-vous « Love your lines »?

« Love the skin you are in! » un nouveau blog photo sur les femmes qui cherchent désespérément à se débarrasser des vergetures, et qui sont enfin réconciliée avec ces imperfections esthétiques.

Aimez-vous. Acceptez-vous comme vous êtes. Les vergetures qui épousent ma taille, jambes et les fesses … Il n’y a rien de mal à cela. Ils sont juste une partie de moi, et je les ai finalement acceptés. L’amour de votre peau! (De l’original: « Love the skin you are in! ») ….

J’ai 25 ans, sans enfants. J’ai des vergetures depuis l’école. Je suis de nature timide et les cachent d’habitude avec du beurre de cacao. Mais maintenant, j’ai appris à accepter leur présence. Maintenant, je peux aller à la plage, sans les cacher des regards indiscrets. Elles sont belles. Et elles feront toujours partie de moi.

J’ai des vergetures depuis que j’ai 14 ans, même si j’ai toujours été très mince. Jusqu’à récemment, j’ai beaucoup souffert, à l’école j’ai été taquiné. Au collège, je rencontre un garçon sympa, et il me dit « Tes vergetures – elles font partie de toi et elles te rendent plus belle. » Je l’en remercie, j’ai arrêté de me plaindre. Maintenant, je vais à la plage et ne m’inquiète plus à quoi je ressemble. Parce que les vergetures font partie d’une vraie femme.

Je suis une mère de trois enfants, et à chaque grossesse j’ai pris plus de 7 kilos. Le surpoids a été vaincu avec succès mais a laissé des marques…J’essaie d’y voir leur beauté..

C’est un extrait d’un compte Instagram « Love your lines » (http://instagram.com/loveyourlines/), contenant les aveux de femmes et des photographies de leur corps en noir et blanc. Ce qui les unit? Elles ont souffert toute leur vie, se croyant imparfaite et même laide pour avoir des vergetures sur leurs cuisses, abdomen et d’autres parties du corps. Ces marques blanches faits malheureux. Mais maintenant, enfin, il était temps de dire au monde: « Assez, je suis fatigué, je m’accepte tel que je suis et je me plais. »

Réaction

Beaucoup de commentaires de ce blog ont été controversés. De la pleine acceptation et même de l’enthousiasme, à des insultes à ces neprekrytyh, sans aucun doute, de belles femmes. La réaction du public si orageuse s’explique aisément. Ces derniers temps il ya eu des voix de protestation: «Arrêtez de punir votre corps », « Stoppez les en cours sur l’industrie de la beauté », « ne pas blesser les femmes en leurs rendant leur propre infériorité» etc… Diffusée sur tous les canaux culte de la jeunesse et de la beauté écrase de plus en plus ces préjugés… Et si cette situation est sans issue, la seule façon de vous protéger est seulement de s’échapper, de reconnaître la défaite, de se détendre, de se rendre … Mais serons nous plus heureuse en faisant de même? C’est la question.

Nous croyons

Il est normal que les femmes cherchent à améliorer leur apparence. Il est inhérent à la nature même de la femme. Le problème est que beaucoup d’entre elles sont trompés par l’industrie de la beauté. Les vergetures un des plus graves problème esthétique. (À la base, la cicatrisation. La couleur blanche leur donne le tissu conjonctif). Et cicatrices étendues, en particulier celles aussi profonde que l’étirement, avec beaucoup de difficulté, la correction cosmétique exposée. Combien ont utilisé des crèmes largement annoncés, gommages, peelings superficiels et mésothérapie -pour se débarrasser des vergetures. Les peelings chimiques profonds sont très douloureux, avec des risques de complications, et surtout la période de rétablissement est longue.

Solution

Tout cela a changé avec l’apparition des nanoperforations laser . Première procédure au monde, qui permet de restaurer le tissu biologique endommagé. Way il s’est réveler non seulement pour rajeunir la peau, mais aussi pour traiter une variété de cicatrices, des ulcères trophiques, escarres, pour nettoyer les plaies, etc. Nous l’utilisons depuis plusieurs années, et nous pouvons parler avec confiance des excellents résultats. Le laser permet au corps de reconstruire la peau sous la forme dans laquelle il devrait apparaître aux dommages. Les résultats ont été évalués en utilisant les études histologiques confirment sans équivoque qu’un remplacement progressif avec un tissu cicatriciel sain.

Quelques exemples de notre travail …

Il est bon que la nature d’une femme ait ce désir de parfait. Après tout, viser l’inaccessible, nous pouvons le réaliser et changer leurs vies pour le meilleur. En fin de compte, c’est une demande massive « de jeunesse et de beauté » qui forcent les scientifiques du monde entier à rechercher, explorer, découvrir .. Et peut-être, n’est plus si loin le jour où la «jeunesse éternelle» sera le plus populaire des services… Qui sait?